Lombalgie? Lumbago? Tour de rein ? Les trois madame !

A propos de la lombalgie

La lombalgie, comment la soigner ? Nous pouvons dire que la lombalgie concerne pratiquement tout le monde, hommes et femmes. Elle est la principale cause de maux de dos qui commence sous la cage thoracique, la région lombaire. Et la douleur peut être intense et est l’une des principales causes d’arrêt de travail.
Malheureusement, dans bien des cas, une lombalgie sera récidivante.

Mais heureusement, il existe des solutions efficaces pour prévenir l’apparition ou la réapparition de lombalgies.

Symptômes de la lombalgie

Les symptômes vont d’une douleur bien présente à une sensation aiguë et très forte. On parle de “coup de couteau”. La douleur peut rendre difficile voir impossible de se tenir droit. Mais l’idée reçu serait de penser que le lumbago n’apparaît que qu’après un mouvement physique fort et intense, dans une position défavorable.

Au delà des facteurs physique, d’autres facteurs peuvent êtres tout aussi déterminants et favoriser l’apparition du lumbago :

La lombalgie qui dure plus de trois mois est considérée comme une lombalgie chronique.

Contraction musculaire ou sciatique?

Les douleurs au dos causés par le port d’objets lourds ou d’exercices physiques intenses sont souvent les conséquences de contractures musculaires. Mais parfois, le mal de dos peut être lié à un disque qui se gonfle ou se rompt. Et si un disque bombé ou rompu appuie sur le nerf sciatique, la douleur peut s’étendre de la fesse jusqu’à la jambe. Ceci s’appelle la sciatique.


Pourquoi avez-vous mal au dos ?

Votre Travail

Si votre travail consiste à soulever, à tirer, ou à tout ce qui amène votre colonne vertébrale à travailler dans de mauvaises positions, cela peut contribuer au mal de dos. Cependant, rester assis à un bureau toute la journée comporte aussi beaucoup de risques, et surtout si votre fauteuil est inconfortable, inadapté ou si vous avez tendance à vous affaisser.
Alors cette lombalgie, comment la soigner ? Commencez d’abord par vous informer sur une ergonomie plus favorable de votre espace de travail.
Et un conseil, bougez dès que vous le pouvez et pourquoi pas testez de nouvelles solutions de ce type pour corriger votre posture en douceur.

Votre Sac

Bien que vous puissiez porter votre sac à dos ou votre porte-documents sur votre épaule, c’est le bas du dos qui soutient le haut du corps, y compris le poids supplémentaire que vous portez et qui plus est, de manière déséquilibrée. Ainsi, un sac trop chargé peut fatiguer vos disques lombaires, surtout si vous le portez jour après jour. Enfin, si vous devez porter régulièrement des charges importantes, envisagez l’achat d’un sac à roulettes.

Votre Jeunesse

Nous parlons de sacs à dos. Savez-vous que dès l’enfance vous avez porté des sacs à dos bien trop lourds pour vos épaules d’enfant. Modifiant votre morphologie durant le reste de votre vie? Cependant, savez-vous qu’il est recommandé à un enfant de ne surtout pas porter plus de 20% de son poids? C’est à dire 6kgs pour un enfant de 30kgs !

Maintenant, que se passe-t-il lorsque nous portons des charges lourdes dans un sac à dos ? Et bien nous cherchons naturellement la position la moins pénible. Nos épaules s’abaissent, et s’avancent. Malheureusement, nous prenons cette posture voûtée. Si elle n’est pas compensée par une activité sportive. Nous gardons adultes, cette mauvaise posture favorisant le mal de dos…
Et bien sur, à cela s’ajoute les heures d’études à l’école, le canapé… La encore, le sac à roulettes peut s’avérer être une excellente option.

Votre Entraînement (CrossFit?)

Faire du sport de manière intensive est une cause courante de surmenage des muscles menant à des douleurs lombaires. Vous êtes particulièrement vulnérable si vous avez tendance à être inactif pendant la semaine de travail et que vous passez ensuite des heures au CrossFit ou au terrain de football le week-end.

Enfin, l’activité de CrossFit (mélange entre fitness et haltérophilie) mettant en avant l’explosivité voit apparaître chez un grand nombre de ses pratiquants des douleurs lombaires y compris chez les moins de 30 ans.

Prenez donc garde à bien vous échauffer et à travailler dans les bonnes positions sous peine de ne pas arranger votre santé dorsale.

Votre Posture

Maman avait raison quand elle disait :  » Tiens-toi droit !  »

Votre dos supporte mieux le poids lorsque vous ne vous affalez pas.
Bien évidemment, nous ne pouvons rester assis 8h de suite dans une position impeccable. Voilà pourquoi pour conserver une bonne posture, bougez régulièrement, marchez un peu et utilisez une chaise de bureau avec un bon soutien lombaire pour le bas du dos. Gardez vos épaules en arrière, les pieds posés. Et en position debout, maintenez un poids équilibré sur les deux pieds.

La lombalgie sous toutes ses formes

Hernie Discale

Les vertèbres de la colonne vertébrale sont articulées par des disques semblables à du gel qui sont sujets au vieillissement et aux blessures. Un disque affaibli peut se rompre ou se gonfler, ce qui exerce une pression sur les tissus nerveux. C’est l’hernie discale et elle peut causer une douleur intense.

Conditions Chroniques

Sachez que plusieurs affections chroniques peuvent entraîner des douleurs lombaires.
La sténose spinale est un rétrécissement de l’espace autour de la moelle épinière, ce qui peut exercer une pression sur les nerfs spinaux.
La spondylarthrite est une douleur au dos et une raideur chroniques due à une grave inflammation des articulations de la colonne vertébrale.
La fibromyalgie provoque des douleurs musculaires généralisées, y compris des maux de dos.

Lombalgie, les personnes à risque

Le mal du siècle évolue et aujourd’hui, la plupart des gens souffrent de douleurs au dos avant l’âge de 30 ans. La probabilité d’attaques supplémentaires augmente avec l’âge. Pour rappel, les autres raisons pour lesquelles votre bas du dos peut être douloureux incluent être :

  • Assis dans une mauvaise position
  • En surpoids
  • Trop sédentaire
  • Soulever des charges lourdes, des patients dans de mauvaises positions
  • La consommation de tabac
  • Une mauvaise alimentation

Noubliez jamais que notre corps est conçu pour être en mouvement !

La lombalgie, comment la soigner ?

Pour soigner la lombalgie, il existe de nombreuses méthodes. Alors, cette lombalgie, comment la soigner ?

La lombalgie, comment la soigner ? Les soins à domicile pour les douleurs lombaires

Les maux de dos dus aux tensions musculaires peuvent s’atténuer elles-mêmes mais elles durent généralement plusieurs semaines. Vous pouvez prendre des mesures pour vous mettre plus à l’aise. Un coussin chauffant ou des bains chauds peuvent procurer un soulagement temporaire de la douleur. D’autres méthodes telles que l’utilisation d’un tapis d’acupression ou de coussins massants donnent d’excellents résultats pour résorber des contractures rapidement sans prise de médicaments.

La lombalgie, comment la soigner ? Sortir du lit !

Lorsque vous avez mal au dos, vous pouvez ne pas avoir envie de vous lever du lit. Mais si votre lombalgie est d’origine musculaire, les médecins recommandent de reprendre vos activités normales dès que possible. Des études démontrent qu’au delà d’une journée de repos complet, Vos douleurs peuvent s’aggraver et vous risquez de réduire votre tonus musculaire et votre souplesse.

La lombalgie, comment la soigner ? Le Yoga

Si le mal de dos ne disparaît pas dans trois mois, il est prouvé que le yoga peut aider. Dans une étude, les personnes qui ont suivi des cours de yoga pendant 12 semaines présentaient moins de symptômes de lombalgie que les personnes à qui on avait remis un livre sur la prise en charge de la douleur au dos. De plus, les avantages ont duré plusieurs mois après la fin des cours. Pour finir, l’étude suggère que les étirements classiques fonctionnent aussi bien.

La lombalgie, comment la soigner ? La manipulation de la colonne vertébrale

Les chiropraticiens et certains médecins ostéopathes utilisent la manipulation vertébrale pour traiter les douleurs lombaires en appliquant une pression avec les mains sur les os et les tissus environnants.

La lombalgie, comment la soigner ? Le massage thérapeutique

Le massage peut soulager les douleurs chroniques au bas du dos, surtout lorsqu’il est associé à des exercices et à des étirements. Les chercheurs ont noté que les patients qui avaient fait trois séances pouvaient se déplacer plus facilement et souffraient moins de douleur à court et à long terme. Chez vous, vous pouvez également utiliser un coussin massant et chauffant pour résorber vos contractures musculaires de manière très efficace.

La lombalgie, comment la soigner ? Acupression ou Acupuncture ?

L’acupuncture peut-elle traiter les maux de dos? De nouvelles études ont montré que les personnes souffrant de douleurs dorsales chroniques ou persistantes ont présenté une amélioration après avoir reçu des traitements d’acupuncture. Cependant, elle doit être pratiquée par des spécialistes qualifiés pour ne pas présenter de risque.

L’acupression est un dérivé de l’acupuncture. Allongé(e) sur un tapis d’acupression, rien ne pénètre dans votre peau mais les milliers de picots provoquent des micro stresses provoquant l’activation des cellules de l’épiderme. En générant de l’endorphine (hormone du bien être), l’acupression agit comme un excellent décontractant musculaire qui soulage et détend vos muscles.

La lombalgie, comment la soigner ? La thérapie physique

Si le mal de dos vous a longtemps laissés inactif, un programme de réadaptation peut vous aider à renforcer vos muscles et à reprendre vos activités quotidiennes. Un kinésithérapeute peut vous guider à travers des étirements, des exercices de force et des exercices cardio à faible impact qui vous aideront à rester en forme sans vous faire mal au dos.

La lombalgie, comment la soigner ? Renforcer vous, gainez vous

Les exercices de flexion et d’extension sont deux types de mouvements qui sont bénéfiques pour vos lombaires. Dans les exercices de flexion, vous vous penchez en avant dans le but d’étirer les muscles du dos et des hanches. Dans les exercices d’extension, vous vous penchez en arrière pour développer les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale. Un exemple consiste à lever les jambes et les bras en position couchée sur le ventre. Selon la cause de vos douleurs, vous ne devez pas faire certains exercices. Si vous avez mal au dos, assurez-vous de pratiquer des exercices qui sont bons pour vous.

La lombalgie, comment la soigner ? Prévenir les douleurs lombaires

Il n’existe aucun moyen sûr de prévenir les maux de dos avec l’âge, mais vous pouvez prendre certaines mesures pour réduire votre risque :

  • Restez à un poids santé en soignant votre alimentation
  • Exercice régulier. Exercice ne veut pas dire courir ou sauter mais au minimum marcher régulièrement pour faire travailler vos muscles profonds.
  • Soulevez avec vos jambes, pas votre dos.
  • Assurez-vous que votre position au poste de travail ne contribue pas à votre douleur.

Diagnostiquer la lombalgie

Pour aider votre médecin à diagnostiquer la source de la douleur au bas du dos, décrivez précisément le type de douleur, son début, ses symptômes et ses antécédents d’affections chroniques. Votre médecin n’aura pas toujours besoin de passer une radiographie, un scanner ou une IRM avant de commencer le traitement.

Les médicaments

Des douleurs lombaires légères peuvent êtres soulagées avec des analgésiques en vente libre, tels que l’ibuprofène. Les crèmes antidouleur peuvent être utiles pour les douleurs musculaires. En cas de douleur intense ou chronique, votre médecin pourra vous recommander un médicament sur ordonnance mais dans de nombreux cas, les effets secondaires et en particulier sur l’estomac peuvent vous contraindre à vous orienter vers des solutions moins nocives pour votre corps.

Les injections

Si des traitements et des médicaments plus simples ne vous aident pas, votre médecin pourra vous recommander des injections. Les injections pour les maux de dos contiennent généralement des stéroïdes.

Chirurgie

Si des maux de dos persistants perturbent votre vie quotidienne et que d’autres traitements n’apportent aucun soulagement, vous pouvez être candidat à la chirurgie. Selon la cause de votre douleur, le chirurgien peut enlever une hernie discale, élargir l’espace autour de la moelle épinière et / ou fusionner deux vertèbres lombaires.

De nouvelles études ont démontré que dans de nombreux cas, les interventions chirurgicales peuvent êtres évitées. Le bon rétablissement peut être long et douloureux. Enfin, ce type d’opération n’est pas sans risques.

Nous ne pouvons que vous conseiller de ne choisir cette voie qu’en dernier recours.

Symptômes nécessitant des soins urgents

Les maux de dos graves après une chute ou une blessure doivent être examinés par un professionnel de la santé. Les autres signes annonciateurs comprennent une perte de contrôle de l’intestin ou de la vessie, un engourdissement de l’aine, une faiblesse des jambes, de la fièvre et des douleurs en toussant ou en urinant. Si vous avez l’un de ces symptômes en même temps que votre mal de dos, contactez votre médecin.

Contactez également votre médecin immédiatement si vous avez mal et que vous avez l’un des symptômes suivants : antécédents de cancer, perte de poids non intentionnelle, utilisation prolongée de stéroïdes, faiblesse du système immunitaire, antécédents de consommation de drogues injectables ou aggravation de votre douleur avec le repos.

Marie F.

2 réponses sur “Lombalgie? Lumbago? Tour de rein ? Les trois madame !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *